La journée de la femme digitale 2017

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez pu voir que cette semaine a été riche en évènements, formation en simulation, réunion et une conférence qui me tient particulièrement à cœur :
 

La journée de la femme digitale

 
 
De quoi s'agit-il ? Je vous vois venir : "encore une journée sur la femme, encore une stigmatisation du genre !".  Alors oui un peu mais pas que. La Journée de la Femme Digitale (JFD) célèbre l’audace des femmes qui entreprennent, qui intra prennent et qui portent avec succès la vision du monde de demain : un monde digital où la femme sera au cœur de toutes les initiatives. Cette journée sert avant tout à mettre en avant le parcours de femmes audacieuses qui ont su utiliser et développer le digital pour monter un projet innovant et dans beaucoup de cas très pratique.
 
En effet, semaine des droits de la femme, la question se pose encore de la place de la femme dans le monde mais plus particulièrement dans le digital. Quelques chiffres pour montrer que non tout n'est pas encore gagné. Une enquête menée par Syntec Numeric montre que le taux de féminisation dans le secteur du numérique est de 33% contre 53% dans les autres secteurs et Social builder montre que les femmes  ne sont à la tête que de seulement 8% des entreprises innovantes. Ces chiffres mettent en lumière le long parcours qu'il reste à faire afin d'arriver à une égalité femme/homme.
 
Alors ne vous fourvoyez pas je ne suis pas devenue une activiste féministe mais je revendique et je suis fière d'être une femme et encore plus une femme du digitale car oui en tant que simulatrice/numéricienne de profession et surtout bloggeuse, j'assume mon statut de femme digitale, et cette journée n'a fait que renforcer cette implication car j'y ai découvert des parcours féminins plein de courage comme pour la boxeuse Sarah Ourahmoune, médaillée d'argent aux derniers JO ou encore Charlotte la créatrice de  The Fighting Kit,  qui a créé des kits d’essentiels pour accompagner les combattants du cancer.
 
Avec plus de 10000 femmes inscrites, cette journée ouvre les yeux sur le pouvoir que peuvent avoir les femmes dans le monde du digitale et comment, armées de courage et d'idées innovantes, elles peuvent être puissantes. Malheureusement, cette voie professionnelle est encore peu connue des jeunes femmes en devenir ainsi si on interroge des lycéennes sur leur choix professionnel, seule la moitié connait les différentes familles de métiers du numérique et de l’ingénierie. On comprend mieux pourquoi certaines prennent les devants et lancent des formations/écoles comme Magic Makers, qui apprend à coder aux enfants.
 
A l'heure du numérique, de l'automatisation et du progrès technologique à cours termes près de la moitié des métiers existants vont disparaître ou être profondément remaniés par la transformation numérique qui s’opère dans toute l’économie actuelle, il est donc foncièrement important que la femme s'implique dans cette nouvelle voie du digitale, une vision déjà mise en avant par Isabelle Juppé dans son livre La femme digitale publié il y a déjà 10 ans. Beaucoup l'ont déjà compris comme la chaine Téva où la place de la femme est mis en exergue ou encore Yann Artus-Bertrand qui, en collaboration avec Anastasia Mikova développe un film appelé Women, basé sur le témoignage de femmes du monde entier.
 
 
Cette journée montre donc que la marche à franchir n'est pas si haute pour que la femme devienne une femme du digitale, engagée, célébrée et succesfull, afin de développer un monde meilleur, #forabetterword, thème de cette journée. 
 
Références
 

Bonne année

Bonjour et belle année.


Je sors un petit peu de mon silence de fin d'année pour venir vous présenter mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année, quelle soit riche en créativité, en gourmandise, en amour mais surtout que la santé soit au rendez-vous.

Comme il est de coutume je devrai commencer ce premier article par de grandes résolutions , vous dire que je vais publier plus, que je ferai plus d'articles, que je m'investirai plus. Mais soyons honnête 2 blogs, un bébé, une famille recomposée ... Le temps me manque. Alors pour aujourd'hui je vais vous présenter ce que j'ai mis en place et ce que j'ai envie de faire cette année.

1/ les activité manuelles


Fin 2016, j'ai commencé le tricot ... et bien je continue... Objectif tricoter un bonnet pour bébé à minima et continuer l'opération Innocent, dont je vous parlerai très prochainement.

Toujours dans le tricot, il faut savoir évoluer, j'aimerai regarder d'autres points, d'autres techniques, l'idée c'est d’approfondir !

Le dessin : mon frère a eu de superbes pastels pour le collège il y a quelques années mais il ne s'en est jamais servi. J'en ai hérité. Je ne connais pas du tout la technique mais je veux apprendre. A mes pastels !!!!

La photo : j'en fais beaucoup pour le blog, et j'adore ça un moyen d'expression puissant et illimité. Je me fixe donc une fois par mois de faire un article sur un thème photo. Peut être illusoire ou trop ambitieux , qui vivra verra !

2/ L'investissement personnel


Cette année je me suis rendue compte que niveau association, dont de soi, j'avais fait le minimum vital. J'aimerai donc m'investir beaucoup plus dans des associations via les blogs. C'est une annonce si des associations sont intéressées merci de me contacter : floencuisine@hotmail.Fr

L'investissement personnel est aussi comme l'indique son nom "personnel", j'ai commencé à rédiger un journal intime  (dont vous ne verrez pas la moindre ligne) mais j’espère qu'il me permettra d'une part de garder une trace des journées somme toute anodines mais si riches et qui passent si vite. J'espère surtout que rédiger me permettra de me calmer, d'exprimer ma colère, mon surplus d'énergie autrement qu'au travers de coups de gueule dont je suis très adepte.

3/ Le respect de soi


Un jour un médecin m'a dit "vous ne prenez pas soin de vous." et j'ai ri. Comment m'occuper de moi alors que je n'arrive pas à tout gérer, comment penser à moi alors que tellement de monde compte sur moi. Et puis un jour le château de carte s’écroule, le socle en béton se fissure et à ce moment là on se rend compte qu'il y a peu de personnes qui sont là pour panser les blessures, mais surtout que si vous ne le faites pas vous même ce ne sera jamais fait concrètement. Alors cette année, je vais m'accorder plus de temps, plus penser à moi. C'est égoïste ? oui très certainement mais nécessaire pour se recentrer et faire le point sur les choses importantes. Cela permet de relativiser !

Voila trois items pour une année 2017 qui commence déjà à plein régime. Encore une fois bonne année à tous, profitez de chaque instant la vie est courte ...

Mille bisous

Flo




Feuille d'érable

Aujourd'hui je vous propose mon premier essai de couture, deux thèmes imposés, automne et prise en main facile pour les petits. C'est une contribution pour réaliser un tablier pour les animatrices des activités du mercredi.

 

Feuille d'érable

 

 

Matériel

tissus type t-shirt
fil rouge
du coton

Mode opératoire

Sur le tissus dessiner le modèle de la feuille. Il faut en faire deux. J'ai utilisé un modèle pris sur internet . Découper les deux feuilles.
Les accoler et coudre le contour excepté la tige.
Retourner le tissus. Garnir de coton et coudre la tige.
Votre feuille est prête reste à ajouter un scratch si vous voulez la fixer quelque part.

Commentaire

Pas si mal pour un début, je vais essayer de faire des photos de la création du tablier

a+

flo

Mots-clés à copier/coller : couture, feuille , tissus ,enfant, doudou, rouge, automne, feuille, érable  

Présentoir sapin pour table de noël

Aujourd'hui je vous propose un tuto pour décorer votre table ou faire un présentoir dans le thème de l'hiver :

Présentoir sapin






Matériel

4 feuilles canson vertes
ciseaux
cutter


Mode opératoire


Découper un premier sapin à trois niveaux avec le diamètre des niveaux qui diminue du bas vers le haut. Découper sur une deuxième feuille le même sapin mais avec une étoile au sommet.







Pour encastrer les deux découper le sapin sans étoile du sommet vers le milieu. Du pied vers le milieu pour le sapin avec les étoiles. Suivez les pointillés blancs des modèles. Emboîter les deux sapins.
Découper ensuite trois disques qui servent de plateau. Le dimaetre des disques doit permettre de laisser passer les parties supérieures mais de reposer sur le niveau. Puis au cutter découper suivant les pointillés.





Faites glisser le plus grand des disques dans un premier temps puis le moyen et enfin le petit.
Votre sapin est prêt libre à vous de le décorer ou de le laisser tel quel.

Commentaire


Je profite de ce petit tuto pour vous annoncez un défi avec un cadeau à la clé.
Pour ce premier défi, nous avons choisi le thème du Sapin qui peut facilement se décliner dans toutes les matières et avec toutes les techniques créatives. Pour participer il faut donc proposer une réalisation avec un ou plusieurs sapins, et la publier sur votre blog.
Dans la mesure du possible, publiez également des photos des étapes de votre réalisation et des instructions pour la faire. C'est toujours plus sympa d'avoir un tutoriel que seulement une photo de la réalisation terminée.


Défi Cuisine : Mon Beau Sapin

Le jury

Les membres du jury ce mois-ci sont :

Mots-clés à copier/coller : sapin, papier, diy  présentoir, tuto

Bon mois de décembre à tous !

Gâteau de bonbons {avec ce que j'ai sous la main}


Parce que je n'aime pas arriver chez les gens les mains vides, parce que tout le monde ne boit pas de vin, parce que le dessert n'est pas toujours la solution et parce que c'était l'anniversaire d'un petit loulou de 1 an, j'ai décidé de faire un :

Gâteau de bonbons

 

 


 

Matériel

1 carton
des ciseaux
de la colle+pistolet à colle
2 bâtons à cocktail
1 boîte de cure-dents en bois
du papier aluminium
1 gros paquet de bonbons mixés
1 paquet de chamallow
1 compas ou 3 saladiers de tailles différentes


Etape 1 : La découpe

Je n'avais pas de polystyrène sous la main j'ai donc réalisé la base en carton. L'idée c'est de réaliser une pyramide. Pour ce faire, à l'aide d'un saladier, j'ai découpé 7 grands disques, à l'aide d'un bol, 7 moyens et avec le diamètre d'un verre 7 petits. Le nombre de disques dépend de l'épaisseur du carton : plus il est épais moins il faudra de disques. Mon carton était peu épais j'ai tout découpé aux ciseaux, si plus épais le cutter sera votre amis.

Etape 2 : Le montage

A l'aide d'un pic à cocktail percer les disques moyen au centre. Procéder de même sur 3 grands disques et 3 petits disques. Ce trou va vous permettre de mettre une barre centrale qui maintiendra la pyramide en place. Coller les grands cartons entre eux, les uns sur les autres en plaçant les trois percés sur le dessus. Faire pareil avec les petits en plaçant les percés sur le dessous. Coller les cercles moyens les une sur les autres.

Assembler les trois lots et placer le pic au milieu vous obtenez votre pyramide de base. Si le carton est propre ou qu'il s'agisse de carton alimentaire, vous pouvez l'utilisez tel quel.


Si comme moi c’est de la récup, recouvrez chaque partie de papier alu, les bonbons seront alors au contact du papier alu alimentaire, une surface propre. Empiler ensuite chaque partie. 

Etape 3 : La customisation de bonbons

C'est partie visuelle de l'édifice, il faut placer les bonbons de façon harmonieuse mais aussi en fonction du nombre et de la couleurs de ce que vous avez acheté. Je commence par les arêtes des disques. Sur la base, je fais le tour avec des chamallow. Un blanc un rose et j'altère sur tout le tour. Pour fixer le bonbon, j'utilise des pics en bois ou cure-dent que je coupe en deux. Un demi pic par bonbon.


 Sur l’arête de la partie centrale, j'ai placé des crocos, avec deux grands sur le devant, eux aussi classés par couleur en suivant l'arc en ciel. Sur la partie haute, j'ai alterné chamallow blancs et bâton coloré en gardant les couleurs des crocos. Ensuite il faut garnir les parties horizontales, j'ai mis des nounours classés par couleurs sur la plus grande base, juste posés non fixés. Pour la partie intermédiaire, j'ai commencé par fixer des petites fraises, puis quelques fleurs et ensuite des frites. Attention pour cette partie j'ai fixé les bonbons avec le demi cure-dent après quelques galères car je n'arrivais pas à percer le carton, Zom m'a prêté un petit tournevis, idéal pour faire les trous et placer l'ensemble bonbon/cure-dent ensuite. Sur le dessus, un cercle de gros dragibus en gardant le code couleur de l'arc en ciel, avec un petit personnage garçon devant violet, trois bonbons mures noirs au centre et une étoile sur le dessus.
 
 


Etape 4 : c'est pour offrir ...

J'ai placé le gâteau de bonbon sur une grande assiette en carton bleue. Puis j'ai emballé le tout avec du piper transparent (comme chez le fleuriste) que j'ai fait tenir à l'aide d'un ruban.


Commentaire :

Comme dit dans le titre je l'ai fait avec ce que j'avais sous la main : du carton. C'est beaucoup plus simple avec du polystyrène mais il faut l'acheter. Niveau prix j'ai juste le coût des bonbons et de la colle, ce qui revient beaucoup moins cher que de l'acheter tout fait et ça permet de choisir ses couleurs. Alors oui ce n'est pas parfait, mais tout le monde trouve ça chouette et adore le fait-maison ... La prochaine étape ? Un gâteau fait à l'aide de guimauve maison ? Et pourquoi pas...

J'espère que ce tuto vous a plu. Je vous dis à bientôt pour préparer noël qui arrive à grands pas !



Mots-clés à copier/coller : bonbon, gâteau, diy , présentoir, cadeau, anniversaire , décoration, table, enfant

Noël arrive mais pourquoi c’est si long ?



Si noël est la fête attendue par les enfants, les adultes ne sont pas en reste et l’utilisent pour regrouper toute la famille. Il s’agit d’une fête familiale qui bien qu’elle trouve son origine dans un contexte religieux, est devenue une fête appréciée de tous avec un fort volet commercial. Pour preuve tout le marchandising autour.

Cela commence vers le 15 octobre, soit plus de deux mois et demi avant la date clé, avec la réception dans nos boites aux lettres, des catalogues de jouets. Pour les tout-petits cela passe complètement inaperçu mais alors pour les primaires c’est THE référence, avec les jouets à la mode, les nouveautés les grandes tendances. Le tout est bien sûr mis en relief avec de belles photos ou de belles mises en scène (pas du tout réalistes soyons clair) mais en bref le tout est bien ficelé. De là commence l’élaboration de la liste au père noël, avec découpage et collage, écriture de la lettre, dessin ….

A ceci s’ajoute la présence des calendriers de l’avant dans les centres commerciaux. Actuellement on en trouve de toutes sortent, chocolat pour cibler les enfants, mais aussi produits de beauté, bière, bougie, thé, café pour cibler les parents ou les jeunes adultes. Alors mi-octobre c’est un peu tôt, on hésite, on se dit qu’on a le temps. Mais en fait non car certains sont sur commande et d’autres partent comme des petits pains ce qui fait que mi-novembre il n’y déjà plus tant de choix que ça. Alors là en tant que parent qui veut faire une surprise, et bien il faut acheter et pouvoir stocker. Aller conserver des chocolats de qualité (pas du Kinder autrement dit) intacts deux mois dans des appartements chauffés au chauffage collectif… Mission impossible !

Ensuite pour ceux qui ont la télévision, ce sont les publicités de jouets qui commencent doucement à apparaître. Sur des créneaux horaires bien choisis, qui ciblent les enfants. Nous sommes en général début novembre, soit encore quasiment deux mois avant la date clé.

Cela s’accompagne par des vitrines de plus en plus orientées noël, et des rayons de jouets qui grossissent pour pouvoir permettre aux parents d’acheter petit à petit. Sur le concept je dis bravo car l’idée est bonne et permet d’espacer les dépenses. Mais dans la réalité, si votre enfants choisit le jouet à la mode et que vous vous y intéressez mi-décembre, et bien je vous souhaite bien du courage. Et oui c’est du vécu à l’époque des pets shop. Il y a trois ou quatre ans. Nous nous y sommes pris au dernier moment et tout était en rupture de stock. Je peux vous assurer que j’en ai fait des boutiques pour trouver ces petites bestioles. Plus généralement, les ruptures de stock commencent à apparaitre en générale mi-novembre.

En parallèle, il y a aussi tout ce qui concerne la fête en elle-même : nourriture, nappe, vaisselle, déco, sapin…. Dans ma boite aux lettres, je commence à recevoir des idées de menu, par mail j’ai des suggestions de table, de déco et même de tenue. Je rappelle que nous sommes début novembre !

Et puis il y a nous les bloggueurs, les guides de la tendance. Comment ne pas faire autrement que de répondre à la tendance et de s’y prendre en avance : les wishlist, les plats de noël, les cadeaux gourmands, les cadeaux pour l’école….

Ainsi si on fait le bilan, et bien qu’il y ait halloween et les vacances de la Toussaint ava,t, Noël apparait mi-octobre dans notre sphère, pour ne finir que deux mois et demi plus tard. Si les adultes savent gérer ou ont d’autres préoccupations durant ce laps de temps, pour les enfants la donne est tout autre : l’excitation monte doucement, les souhaits ce font de plus en plus concrets et l’envie de plus en plus grande. Ce qui fait que début décembre, avec l’ouverture du calendrier l’excitation est à son comble. Mais ce ne sont que des enfants que l’impatience gagne petit à petit. A cela s’ajoute la fatigue de l’hiver qui arrive, et on se retrouve avec des enfants exécrables qui en ont marre d’attendre. Et le pompon c’est qu’en fait qu’en arrive le jour J et bien l’attente a été tellement longue qu’ils trouvent ça normal d’avoir les cadeaux et n’en profitent même pas pleinement par lassitude.

Alors je me demande si nous ne devrions pas revoir nos copies, pourquoi tant de commercial, pourquoi tant d’achats, pourquoi tout ce ramdam ? Moi j’aimerai une fête joyeuse qui commence avec l’ouverture du calendrier de l’avant. J’aimerai voir les yeux des enfants qui pétillent en entendant les chants de noël. J’aimerai qu’on arrête cette course aux jouets/cadeaux stupides. Ce n’est pas parce que bébé va avoir dix cadeaux qu’il va être plus heureux mais voir sa famille, chanter des chants raconter des histoires sont des choses tout autant importantes qui créent l’atmosphère et font patienter sans stresser !